Acidification des muscles ? Ce sont les causes et les solutions

Acidification des muscles ? Ce sont les causes et les solutions

L’acidification musculaire est un sujet très discuté parmi les athlètes et les amateurs de fitness. Il s’agit de l’accumulation d’acide lactique dans les muscles lors d’une activité physique intense, mais l’acidification des muscles peut également survenir sans exercice. Dans cet article, nous examinons de plus près les causes de l’acidification musculaire et comment la prévenir et la traiter.

Les muscles acidifiés ne doivent pas nécessairement être mauvais

Si vos muscles brûlent légèrement pendant ou après votre entraînement, cela signifie que vous avez fait de votre mieux. La sensation de brûlure est provoquée par la combustion des glucides. Si vous êtes un athlète débutant, vous devez y prêter attention. Si vous n’avez fait aucun sport depuis longtemps, une acidification rapide des muscles peut survenir, pouvant entraîner : surcharge musculaire.

Symptômes d'acidification musculaire

Lorsque vos muscles deviennent acides, vous le remarquerez par plusieurs symptômes. Tenez compte des plaintes telles que :

  • Les muscles ont l’impression qu’ils contiennent du liquide.
  • Sensation de brûlure dans les muscles.
  • Les muscles font même mal.
  • Des muscles fatigués.
  • Perte de force musculaire.

Acidification des muscles : la cause

Une cause de l’acidification des muscles est le manque d’oxygène dans vos muscles. Une deuxième cause d’acidification des muscles peut être le manque de nutrition. Le glycogène est le nutriment de vos muscles. Cette substance est reconstituée par le glucose. Lors d’un effort physique intense, le corps commence à décomposer le glucose pour libérer de l’énergie. Un sous-produit de ce processus est l’acide lactique, qui s’accumule dans les muscles et entraîne une augmentation de l’acidité. Des facteurs tels qu’une endurance insuffisante peuvent contribuer à l’accumulation d’acide lactique.

Conseils nutritionnels pour prévenir l’acidification des muscles

Une alimentation bien équilibrée est importante pour plusieurs choses, mais certainement aussi pour les muscles acidifiés. Avec une bonne alimentation, vous donnez à vos muscles ce dont ils ont besoin. Les muscles forts se fatiguent moins vite et peuvent récupérer plus vite. Vous pouvez lutter contre l’acidification de vos muscles grâce à ces conseils :

  • Mangez suffisamment de glucides.
  • Consommez suffisamment de protéines.
  • Buvez suffisamment d'eau.
  • Mangez des aliments qui contiennent beaucoup de magnésium ou de calcium.
  • Mangez des aliments qui contiennent du fer.
  • Évitez les produits comme la caféine, les sucres raffinés et l'alcool.

Autres solutions

Que pouvez-vous faire maintenant pour éviter que vos muscles ne deviennent acides ? Suivez ces conseils et réduisez considérablement le risque de douleurs musculaires :

  • Soyez en meilleure forme.
  • Obtenez l'aide d'un masseur sportif.
  • Maintenez votre niveau d'énergie élevé avant de vous entraîner en mangeant suffisamment, mais pas juste avant l'exercice.
  • Faites un échauffement et une récupération.
  • Hydratez votre corps.
  • Restez suffisamment pendant le sport. Bref, faites des pauses entre les deux.

Comment traiter des muscles déjà acidifiés ?

Le repos est le meilleur moyen de rééquilibrer les niveaux de nutriments et de déchets dans les muscles. Reposez-vous pendant environ trois à cinq jours. Vous pouvez soutenir le processus de guérison avec un massage sportif, qui détend les muscles contractés et acidifiés. Cela conduit à une meilleure circulation sanguine où les déchets sont éliminés et où plus d’oxygène atteint vos muscles.

Laisser un message

Tous les articles sont examinés avant publication

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.